MOBY-DICK PROJECT

LABORATOIRE DES OBJETS LIBRES

FAIRE DE LA RECHERCHE COMME ON ÉCRIT UN ROMAN.
ÉCRIRE UN ROMAN COMME ON FAIT UN FILM.
FAIRE DE LA RECHERCHE COMME ON FAIT UN FILM.

Le projet Moby-Dick est un programme de recherche en arts construit sur 3 ans (2017-2020), développé par le Laboratoire des objets libres, rattaché à l’Unité de Recherche CLARE EA4593, équipe ARTES de l’Université Bordeaux Montaigne (France).

Partant d’une relecture, d’une analyse et d’une actualisation du roman de Herman Melville, Moby-Dick ou le cachalot (1851) ces travaux portent sur l’étude des écosystèmes de création dans le contexte de nos « sociétés liquides ».

 

Le projet Moby-Dick étudie comment les objets de création, construits avec ou en dehors de l’art, exploitent la créativité comme un facteur d’amélioration des équilibres sociaux, de renforcement des attentions à l’égard des enjeux environnementaux, écologiques, éthologiques, anthropologiques et esthétiques.

Cette recherche-action développe des travaux basés sur l’expérimentation et des missions exploratoires. Elle donne à penser l’œuvre de Melville comme un monde mobile à cartographier, qui délivre des clés pour comprendre les grands basculements contemporains et notre rapport à l’art.

Il n’est plus question d’œuvres, mais d’objets anthropologiques particuliers, dits « libres » ou parfois « intermédiaires » qui contribuent à une meilleure connaissance du rapport entre expérience du geste et construction de la pensée.

··−·· −·−· −−− ··− − · −·−·−−

LE PETIT CACHALOT

LE MONTAGE DES IMAGES

AVRIL 2020
Le petit cachalot est un petit module atelier mobile qui doit permettre de restituer et d’expérimenter les avancées de l’aventure Moby-Dick.
En attendant de reprendre la route, profitant de quelques concours et contraintes de circonstance, l’atelier (vient d’attelle – petit morceau de bois) s’est transformé en caravane-atelier pour entreprendre une préparation du montage des images de terrain.

 

ÉCOUTEZ MOBY-DICK

32H16MIN

Le temps est au ralentissement, à la mise à profit de petites attentions et à l’écoute? Envie de prendre le large? Écoutez, réécouter ce texte incroyable qu’est Moby-Dick de Herman Melville. 32heures et 16 minutes, c’est le temps qu’il nous fallut pour faire cette traversée un peu dingue. Si ceci pique votre curiosité, suivez ce fil et revivez cette performance de lecture. C’est gratuit, à consommer à dose homéopathique… ou pas.
Comme pour chacun, le temps s’est transformé et avec, tout ce que nous avions programmé. C’est dur, c’est bien et à suivre.

TÉMOIGNER RACONTER

REPORTÉ 

18 MARS 2020
JOHANNA DE AZEVEDO et ÉMILIE RAMISSE interviendront au Lycée D’Arsonval de Brive Lagaillarde dans la classe de prépa CPES sur une invitation de Denis Dufour. Elles présenteront leur retour d’expérience sur le workshop « Le radeau » réalisé au Bel Ordinaire de Pau en décembre 2018, images et objets (en tout genre!) à l’appui. Belle manière aussi de revenir sur les enrichissements pédagogiques de telles démarches.

LA CHAMBRE ET LES ARTS L'INTIME AU DÉFI

18 FÉVRIER  2020 
TOMAS SMITH participera à la journée d’étude « La chambre et les arts, l’intime au défi ». Il y abordera des enjeux liés à ses travaux photographiques et quelques perspectives transgressives et érotiques.
Université Bordeaux Montaigne, salle Jean Borde de la MSHA. journée d’étude organisée par Marie Escorne (CLARE/ARTES) et Myriam Métayer (Centre Pariset).

VERNACULAR WAYS

22-24 JANVIER 2020
 CHLOÉ BAPPEL a participé à un beau colloque sur les pratiques vernaculaires, en hommage à François Brunet (spécialiste renommé de la photo).
Chloé y a parlé d’un aspect déterminant de ses travaux doctoraux liés à l’étude et l’expérience des pratiques de l’ordinaire.
Université de Paris, colloque organisé par Jordi Ballesta (Cierec, Université Jean Monnet), Eliane de Larminat (LARCA, Université de Paris), Mark Meigs (LARCA, Université de Paris) et Frédéric Ogée (LARCA, Université de Paris).

GIONO MELVILLE

DÉCEMBRE 2019 – FÉVRIER 2020
Réactivation de l’Exposition MOBY DICK GIONO / MELVILLE au Centre Jean Giono à Manosque, conçue par Frédéric Martos. On y retrouve une présentation de nos travaux sur la lecture et la traduction et la pièce sonore d’ÉTIENNE BEAUDOUIN 04100 Manosque-sur-Mer, réalisée au cours de notre résidence en mars 2019, à écouter ici.

ESHKWESING-GÀNGWENINDAM

CONF. PIERRE-DAMIEN HUYGHE

ENTRETIENS

LE RADEAU DE GLACE

PÊCHERIE

DIRE MOBY-DICK

LA GUERRE DES PIERRES

COM. COLLOQUE VARIABILITÉ

PUBLICATION RÉALITÉS DE LA RECHERCHE (COLLECTIVE) EN ARTS

ÉPILOGUE

JEAN DUPUY FAIT UNE ANAGRAMME

LIRE MOBY-DICK: 36H 16 MIN

LE PETIT CACHALOT

MOCHA

MELNO

PAS

RÉALITÉS DE LA RECHERCHE (COLLECTIVE) EN ARTS

HUITS CAS DE RECHERCHE COLLECTIVE EN ARTS:
MOBY-DICK
BIOMORPHISMES
ÉDITIONS INCERTAIN SENS
RÉENGAGER FREIRE
LA PART DE L’ŒIL
UN FILM INFINI
LABORATOIRE DES HYPOTHÈSES
SUSPENDED SPACES